Aller au contenu

Crâne sculpté de Kapala

Envoyer à un Conseiller

Description du modèle 3D

Kapala

De Wikipédia, l'encyclopédie libre

Aller à la navigationAller à la recherche

Cet article traite de la coupe utilisée dans les rituels. Pour les autres utilisations, voir Kapala (désambiguïsation).

"Skullcup" redirige ici. Pour d'autres utilisations, voir Tasse à crâne.

Un kapala (en sanskrit pour "crâne") ou calotte crânienne est une coupe faite à partir d'un crâne humain et utilisée comme instrument rituel (bol) dans le Tantra hindou et le Tantra bouddhiste (Vajrayana). Particulièrement au Tibet, ils sont souvent sculptés ou minutieusement montés avec des métaux précieux et des bijoux.

Kapala tibétain sculpté

Dans le cadre d'une série sur

bouddhisme tibétain

Dharmachakra tibétain

Sectes [show]

Personnalités clés [show]

Enseignements [spectacle]

Pratiques et réalisations [show]

Principaux monastères [spectacle]

Rôles institutionnels [montrer]

Festivals [spectacle]

Textes [show]

Art [exposition]

Historique et vue d'ensemble [show]

Tibetian Roue.svg

vte

Kapala

Contenu

1 Nomenclature, orthographe et étymologie

2 divinités Vajrayana

3 divinités hindoues

4 Les Kapalikas

5 Utilisations

6 Inhumation au sol ou dans le ciel d'un charnier

7 Galerie

8 Voir aussi

9 Remarques

10 Liens externes

Nomenclature, orthographe et étymologie

Kapala' (tibétain : ཀ་པ་ལ, Wylie : kapala) est un mot de prêt en tibétain du sanskrit kapāla (Devanagari : कपाल) faisant référence au crâne ou au front, généralement d'un humain. Par association, elle fait référence au rituel de la calotte crânienne façonnée à partir d'un crâne humain.

Déités Vajrayana

Les divinités bouddhistes Chakrasamvara et Vajravarahi, vers le 15ème siècle peint Kapala est vu sur l'une des mains gauche

Beaucoup de divinités de Vajrayana, y compris les mahasiddhas, les dakinis et les dharmapalas, sont représentées comme portant le kapala, généralement dans leur main gauche. Certaines divinités comme la Chinnamasta hindoue et les Vajrayogini bouddhistes qui lui sont associés sont dépeintes comme buvant le sang du kapala [1].

divinités hindoues

Les divinités hindoues qui peuvent être représentées avec le kapala comprennent Durga, Kālī et Shiva, en particulier dans sa forme Bhairava. Même Ganesha, une fois adopté dans le bouddhisme tibétain sous le nom de Maharakta Ganapati, est représenté avec un kapala rempli de sang.

Certaines des divinités hindoues représentées le sont donc :

a) Kālī, représenté dans l'image iconographique à quatre bras la plus courante, montre chaque main portant diversement une épée, un trishula (trident), une tête coupée et un bol ou une calotte (kapala) qui recueille le sang de la tête coupée.

b) Le Chamunda, une forme de Durga, que l'on voit dans le temple Halebidu construit par le Hoysala, est décrit comme portant une guirlande de têtes ou crânes coupés (Mundamala). Elle est décrite comme ayant quatre, huit, dix ou douze bras, tenant un damaru (tambour), un trishula (trident), une épée, un serpent (nāga), un crâne-mace (khatvanga), un foudre (vajra), une tête coupée et un panapatra (récipient à vin, coupe à vin) ou un skullcup (kapala) remplis de sang.

Les Kapalikas

Article principal : Kapalika

Utilisations

Cette section ne cite aucune source. Veuillez aider à améliorer cette section en ajoutant des citations à des sources fiables. Les documents qui ne proviennent pas de sources externes peuvent être contestés et retirés.

Trouver des sources : "Kapala" - actualités - journaux - livres - livres - universitaires - JSTOR (mars 2016) (Apprenez comment et quand supprimer ce message modèle)

Kapala Mala, XIXe siècle, Tibet, gracieuseté de la collection Wovensouls

Dans les monastères tibétains, un kapala est utilisé symboliquement pour contenir du pain ou des gâteaux de pâte, du torma et du vin au lieu du sang et de la chair comme offrande aux divinités en colère, comme le féroce Dharmapāla (" défenseur de la foi "). Les gâteaux de pâte sont façonnés pour ressembler aux yeux, aux oreilles et aux langues de l'homme. Le kapala se présente sous la forme d'un crâne, spécialement recueilli et préparé. Elle est soigneusement ointe et consacrée avant d'être utilisée. La coupe est également décorée avec soin et conservée sur un piédestal triangulaire. La coupe fortement gaufrée est généralement en bronze argenté doré avec un couvercle en forme de crâne et un manche en forme de foudre [2].

Les kapalas sont principalement utilisés à des fins ésotériques comme les rituels. Parmi les rituels utilisant les kapalas, il y a la méditation tantrique supérieure pour atteindre un état transcendantal de pensée et d'esprit le plus rapidement possible ; la libération aux dieux et aux divinités pour gagner leur faveur ; par les lamas tibétains comme bol d'offrande sur l'autel, remplis de vin ou de sang comme cadeau à la Déité Yidam ou à toutes les Déités ; et la cérémonie de renforcement Vajrayana.

Inhumation au sol ou dans le ciel à l'aide d'un charnier

Article principal : Enterrement dans le ciel

Le kapala est l'un des nombreux instruments de charniers fabriqués à partir d'os humains trouvés par les tantristes dans les cimetières du ciel.

Lieu d'inhumation par le ciel dans la vallée de Yerpa au Tibet où les kapalas sont recherchés par les pratiquants tantriques.

Le charnier, une ancienne coutume tibétaine d'enterrement, est distinctement différent des coutumes des cimetières et de la crémation, mais tous les trois ont fait partie de la terre natale des pratiquants tantriques tels que les yogis et yoginis, Shaiva Kapalikas et Aghoris, shamans et sadhus. Le charnier, souvent appelé "enterrement du ciel" par les sources occidentales, est une zone délimitée spécifiquement au Tibet, définie par le mot tibétain Jhator (le sens littéral est "faire l'aumône aux oiseaux"), une manière d'exposer le corps à la nature, où les corps humains sont disposés comme s'ils étaient ou dans un état haché (coupé après les rituels) dans la terre ouverte comme un grand rituel qui a un sens religieux à la montée du mental qui sera réincarné en une autre sphère de vie. Une telle pratique permet de retrouver des os humains, des demi-squelettes ou des squelettes entiers, des cadavres plus ou moins putréfiants et des membres détachés éparpillés dans le sol. Les objets fabriqués à partir de crânes ou d'os humains sont trouvés dans les cimetières du ciel par les Sadhus et les Yogins du culte tantrique. Les charniers sont aussi connus par les épithètes "champ de la mort" ou "vallée des cadavres". Au Tibet, une distinction de classe dans les pratiques d'inhumation est également notée. Les grands lamas morts sont enterrés à Stupas ou incinérés, mais les roturiers morts sont jetés dans le Charnier ou dans une sépulture dans le ciel [3][4].

Les produits issus du charnier sont les ornements de charnier tels que i) la couronne de cinq crânes, ii) le collier d'os, iii) les bracelets d'os, iv) les bracelets d'os, v) la jupe d'os et vi) les bracelets de cheville en os qui ornent de nombreuses images des dakinis, yoginis, dharmapalas et quelques autres divinités (comme on peut le voir dans certains des tableaux et images en pierre représentés dans la galerie ici), et d'autres produits tels que la trompette en os, la coupe du crâne et le tambour du crâne utilisés par les praticiens tantriques. Kapala ou la coupe crânienne est donc un produit de la terre de Charnel [5].

L'image de Bhairava sur la place Durbar, Katmandou. Il tient le kapala dans sa main inférieure droite, près de sa poitrine.

Galerie

6 Mahakala armé - divinité protectrice tantrique avec un kapala dans la main.

Rakta Ganapathi dansant avec Kapala à la main

Rakta Ganapathi tibétaine avec Kapala en main

Voir aussi

Chöd

Ganachakra

Sahasrara

Notes

Benard, Elisabeth Anne (1994). Chinnamasta : La Déesse Tantrique Bouddhiste et Hindoue Tantrique Aweful. Delhi : Motilal Barnarsidass. ISBN 81-208-1065-1

Encyclopædia Britannica. Kapala

Camphausen, Rufus C. "Charnel- and Cremation Grounds". www.yoniversum.nl. Consulté le 15 juin 2018.

"Sky Burial, Tibetan Religious Ritual, Funeral Party". www.travelchinaguide.com. Consulté le 15 juin 2018.

Camphausen, Rufus C. "Charnel Ground Ornaments and Implements". www.yoniversum.nl. Consulté le 15 juin 2018.

Liens externes

Le Yoniverse. Coupe Crâne

vte

bouddhisme tibétain

Traditions

VajrayanaBonNyingmaKadamBodongpaSakyaJonangKagyuGelugRimé movement

Pratiques et enseignements

LamrimLamdreNgöndroChödDzogchenMahamudraSix DharmasKālacakra

Rôles institutionnels

LamaTulkuTertönRinpocheNgagpaDalai LamaPanchen LamaKarmapaSakya Trizin

Chiffres clés

Nyingma (Dzogchen)

Padmasambhava

Sakya

Sakya PanditaDrogön Chögyal Phagpa

Kagyu

MilarepaThang Tong Gyalpo

Gelug

Je Tsongkhapa

Autre

Trisong DetsenVairotsanaDampa SangyeDrukpa KunleyNamkhai NorbuGodrakpaGorampa Sonam SengyeJigdral Yeshe Dorje (2nd Dudjom Rinpoché)ShamarpaDilgo KhyentseJamgon KongtrulJamyang KhyentseJamyang Khyentse WangpoDzongsar Chökyi LodröDolpopa Sherab GyaltsenLongchenpaJigme LingpaPatrul RinpochéGampopaMarpa LotsawaChögyam TrungpaPenor RinpochéRatna LingpaChagdud Tulku RinpochéChökyi Nyima RinpochéDzongsar Jamyang Khyentsé RinpochéShakya ShriThinley Norbuchogye TrichenTenzin Ösel HitaTulku Urgyen RinpochéTaranathaMikyö Dorje, 8th Karmapa LamaMinling TertonRendawawaRongtong Shenrab KunrigOrgyen Chokgyur LingpaPema LingpaTai SitupaThubten YesheJamgon Ju Mipham GyatsoTenzin PalmoSakya ChokdenTenzin Wangyal RinpocheTsele Natsok RangdrölGanden TripaLama Jampa ThayeRangjung Dorje, 3ème Karmapa LamaThubten Zopa RinpocheNyoshul Khenpo RinpocheTarthang TulkuDodrupchen RinpocheAnagarika GovindaAlexandra David-NéelVimalamitraAtiśaNgorchen Kunga ZangpoTsangnyön HerukaGo Lotsawa Shonnu PalSogyal RinpochéSecond Beru KhyentséAlexander Berzin (chercheur)Chatral RinpochéDezhung RinpocheTulku ThondupTraleg Kyabgon RinpochéAkong RinpochéKhenpo Abbaye RinpochéKanpochéKanpochéDudjom YangsiDzigar Kongtrul RinpochéOrgyen TobgyalKathok Ontrul RinpochéZurmang Tenpa RinpochéAdzom DrukpaYudra NyingpoRatna Vajra SakyaGyana Vajra SakyaDzogchen Ponlop RinpochéDawa Chodrak RinpochéKalu RinpochéTenga RinpochéKhenpo Tsultrim Gyamtso RinpochéThrangu RinpochéChetsang RinpochéTrijang RinpochéPhabongkhaRenpocheZong RinpochéLing RinpochéKhandro RinpochéTrulshik RinpochéKarma Thinley RinpochéKhamtrul RinpochéGyalwang DrukpaLuding Khenchen RinpochéRechung Dorje DrakpaPhagmo Drupa Dorje GyalpoArija RinpochéHugh Edward RichardsonCharles Alfred Bell

Textes

TermaGyubumKangyurTengyurTengyurTibetan canon

  • Format du fichier 3D : STL

Mots-clefs

Créateur

License

CC BY

Page traduite par traduction automatique. Voir la version originale.



Ajouter un commentaire